Après Alstom, Macky sert Total… la France « gagne » la visite d’Etat

Dakarmidi – A peine Alstom retrouve le souffle, grâce à la libéralité sans commune mesure de  Macky Sall qui sauve ses employés du gouffre, une autre entreprise française bénéficie des largesses de Macky Sall à la tête d’un pays « pauvre ». Il s’agit deTotal qui entre dans la danse et va devoir mener une concurrence à toutes ses entreprises avec lesquelles, l’Etat avait déjà signé un contrat d’exploitation du pétrole et du gaz découverts au Sénégal. Ainsi Cairn Energy, (Royaume-Uni), Conoco Philips (Etats-Unis) et  FAR (l’Australie) vont devoir faire avec le géant français qui a eu la part belle en entrant de fort belle manière dans le lot.

Interpellé sur l’arrivée de Total qui pourrait mettre en cause les contrats déjà signés avec d’autres multinationales, le président Macky Sall a fait comme si de rien n’était. «Dès qu’on parle de pétrole, il y a trop de passions. Total est aujourd’hui la quatrième je pense compagnie mondiale ou maximum cinquième. Si Total veut explorer notre bassin sédimentaire dans l’offshore profond, je pense que c’est quelque chose très positif pour le Sénégal», a soutenu le chef de l’Etat.

Allant plus loin, Macky Sall ajoute : «Il restera maintenant à définir le cadre de cette intervention et tout cela est précisé dans le code pétrolier. Tout est clair depuis longtemps. Il y a une convention qui pourra être signé à terme. Il y a un accord d’association et Total sera amené à assumer un certain nombre de travaux conformément à son engagement (…) Si Total revient, c’est plutôt bon signe pour notre bassin sédimentaire. Et ils sont les bienvenus» boucle Macky Sall.