Affrontements Cheikh Omar Hanne – Abdoulaye Daouda Diallo: la guerre des « Vagabonds » de la République

Dakarmidi – Honteux, ce qui s’est passé dans le Fouta, ce week-end, contrée pourtant réputée pour sa encrage religieux. En effet au lieu de travailler à consolider un tel acquis, les éléments de l’Apr, parti au pouvoir sont en train de balayer tous les fondements culturels de la République:  » les enjeux de la présidentielle de 2019 en valent la peine » diront-ils certainement. Eux qui roulent déjà à une vitesse non autorisée sur la route vers la présidentielle à venir.

C’est dire que Macky Sall n’a plus la technicité pour gérer cette situation qui a envahi son « manoir ». Abdoulaye Daouda Diallo épinglé dans sa gestion au ministère de l’intérieur notamment sur l’élaboration des cartes d’identité biométriques s’est attaqué à son frère de parti Cheikh Omar Hanne, lui aussi pris la main dans le sac, dans sa gestion frauduleuse du COUD, tous deux cependant protégés de Macky Sall, qui ne sait décidément qu’user de la justice pour liquider lâchement des adversaires politiques.

Honteux pour l’ex premier flic du Sénégal, qui, sans retenue, et irrespectueusement a transformé la Ziarra de Nianga Eddy en ring, à la désolation et à la consternation totale de tous les invités, venus se ressourcer et renforcer leur foi en Dieu.

Cheikh Omar Hanne en fait trop au COUD, entre malversations et mauvaise gestion, l’homme excelle dans la médiocrité, lui aussi, sans donner un bon exemple aux étudiants avec qui il vit la majeure partie de son temps, s’est tout simplement défoulé sur ce même ring, en piétinant ce pourquoi, il avait fait le déplacement. Loin de penser qu’il y aura des sanctions, ces hommes rentrent dans le Panthéon du « Macky », faisant moins cependant que Farba Ngom, qui s’était attaqué à des autorités de l’administration territoriale, ou Moustapha Diop, qui avait défié les magistrats, etc. La République souffre, agonise, elle est aujourd’hui gravement menacée …

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom