AFFAIRE SENELEC-AKILEE : LE CADRE DE CONCERTATION LIBÉRAL DEMANDE À MACKY SALL, DE SIFFLER LA FIN DE LA RÉCRÉATION

Alors que toutes les attentions sont fixées sur la pandémie du Covid-19, un ‘’scandale à la Senelec’’, qui a éclabousse son ancien Directeur Général, Mouhamadou Makhtar Cissé, actuellement ministre du Pétrole et des Énergies, alimente les débats. Le secrétaire général du Cadre de concertation libéral (Ccl), Mouhamed Samb demande au président de la République de mettre fin à tout ce bruit autour de la Senelec.

 

‘‘Le président de la République doit intervenir pour siffler la fin de la récréation. Un directeur de société ne doit pas passer tout son temps à calomnier un ministre de la République qui est son supérieur hiérarchique. Les Sénégalais ont besoin de savoir que la Senelec est bien gérée. Alors que cette situation ne fait rien que de semer le doute dans la tête des gens’’, soutient Mouhamed Samb.

Selon ce dernier, Makhtar Cissé a été présenté comme l’homme providentiel qui avait réussi à redresser la Senelec. ‘’Il est pourtant décrit comme un travailleur acharné, compétent et sobre et son excellent parcours en dit long sur ses qualités, dixit Samb. Il est capable de gérer des sujets et organisations complexes et stratégiques comme la douane sénégalaise, qu’il a dirigée et qui a affiché un excellent bilan sous son magistère.’’

Mais peu de temps après son départ de la Senelec et sa nomination au Ministère du Pétrole et des Énergies, il fait l’objet de vives critiques.