Affaire Khalifa Sall : le REK s’insurge contre la sortie de Tanor « c’est malheureux et honteux »

Dakarmidi – Le Secrétaire Général du parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, ne fait plus l’unanimité dans sa formation depuis quelques temps. Les attaques contre lui viennent de tout bord. Dans un communiqué parvenu à la rédaction, le rassemblement pour l’élection de Khalifa (REK) s’adresse à lui en ces termes : « si vous êtes aussi attachés à la transparence alors édifie nous sur les licences de pêche et le patrimoine du parti ».

Le REK qui regroupe les socialistes de la coordination de Fatick, s’est réuni ce samedi 24 mars 2017 sous la présidence de son coordonnateur, Latyr Faye, secrétaire général de la section de Ndiop, afin d’examiner la situation politique nationale. Ces pro-Khalifa, se sont penchés d’abord sur un communiqué du secrétariat exécutif du Parti Socialiste qu’ils jugent  » malheureux et honteux « .

 » En effet dans un communiqué largement diffusé par la presse, le SEN du PS demande à Khalifa Sall de fournir les preuves de son innocence dans l’affaire de la caisse. «Sur la base des constats faits par l’Ige et au cours d’une procédure contradictoire, une suite judiciaire a été recommandée, pour certains dossiers, par l’organe de contrôle. Le Parti socialiste réaffirme sa confiance à la justice et souhaite vivement que la procédure ainsi enclenchée suive son cours normal » dixit le communiqué. Le REK soutient que Khalifa Sall a d’abord livré sa version des faits et prouvé son innocence. En effet, la confrontation avec ses co-inculpés prouve suffisance que l’affaire de la caisse d’avance n’est qu’une capable d’Etat montée de toute pièce par le régime aux abois de Macky Sall et si le ridicule ne tuait pas Khalifa aurait obtenu sa libération depuis jeudi « , lit-on dans le communiqué.

Poursuivant,  » Le REK estime que si Ousmane Tanor Dieng qui à cause du HCCT est devenu un KGB pour Macky Sall est aussi à la transparence comme il le prétend pourquoi n’a-t-il jamais fait la lumière sur les licences de pêche ou sur le patrimoine du parti socialiste après le départ de Diouf. Le Rek estime que l’arrestation de Khalifa Sall est une injustice et une usurpation. Et les huées que le président de l’APR a essuyé en Europe n’est le résultat de sa politique de tyrannie « , nous disent ces socialistes.

Ils demandent ainsi à tous les citoyens   » épris de démocratie et de justice  » à se tenir prêt et à se battre pour libérer le peuple sénégalais de la tyrannie du triangle des Bermudes (Macky, Tanor et la justice sélective). En effet le pouvoir en place s’est mis depuis son installation dans une politique d’injustices et d’usurpation des libertés dans le seul dessein de soumettre le peuple sénégalais à un despotisme absolu. Face à cette situation d’abus de pouvoir, le peuple n’a qu’un seul choix : faire face pour alterner le pouvoir en place « .

 » Le REK, dans un autre registre appelle tous les mouvements de soutien à Khalifa Sall à unir leur force afin de constituer un puissant levier pour la victoire de la liste de Khalifa Sall aux législatives de 2017. En effet, le REK estime que le combat contre le pouvoir en place demande une union des cœurs. Biram NDIAYE 2ème adjoint de la section PS de Diakhao Sine, secrétaire à la communication du REK et porte-parole « , concluent-ils.

La Rédaction