Affaire Khalifa Sall : Des acteurs de la société civile questionnent Sidiki Kaba, sur la nécessité de son emprisonnement

Dakarmidi – Une délégation mandatée par la Plateforme des Acteurs de la Société Civile pour la Transparence des Élections (Pacte), conduite par son Président Mazide Ndiaye, comprenant Emmanuel Ndione de Enda-Graf, Alassane Seck de la LSDH et Ababacar Fall du GRADEC ont rendu visite au maire de Dakar Khalifa Sall, à la prison centrale de Rebeuss.

A la suite de la rencontre avec l’édile de Dakar, la délégation a noté sa ferme volonté réaffirmée de rester sur ses principes même s’il devait rester en prison avec la conscience tranquille, convaincu de n’avoir commis aucun délit.

Tirant les enseignements de cette visite, la Pacte considère en tant que société civile que « Khalifa Sall, comme tout citoyen, a le droit d’avoir des ambitions pour la ville de Dakar ou le pays ainsi que celui d’être candidat à toute élection ».

Dans cet ordre d’idée, Mazide Ndiaye et ses camarades lancent un appel « pour que la raison prévale et que les droits des citoyens soient respectés ». La délégation a souhaité également rencontrer le Ministre de la justice surtout pour comprendre ce qui rend nécessaire l’emprisonnement de Monsieur Khalifa Sall avant les législatives alors qu’il est présumé innocent.

La Rédaction