Affaire de munitions de guerre saisies à Pire : Une chasse à l’homme lancé par l’armée

Dakarmidi- L’affaire des 3900 munitions de guerre saisies dans la nuit du 26 au 27 octobre, révélée par le quotidien l’Observateur depuis Samedi continue de defrayer la chronique avec l’ouverture d’une information judiciaire par le procureur Serigne Bassirou Guèye et la recherche du militaire Amadou Bécaye Sangaré.

Pour le moment le dossier serait entre les mains du Président du tribunal de grande instance de Dakar, Malick Lamotte, qui devra choisir le juge d’instruction qui devra mener l’enquête.

En attendant un mandat d’arrêt devrait être lancé contre le militaire Amadou Bécaye Sangaré, auteur de vol des munitions.

Il parait que ces armes lourdes volées devaient être convoyées en Mauritanie là où les bandes à des groupes terroristes ont des bases écrit l’observateur.

 

Nous y reviendrons

 

Laisser un commentaire