Accusations portant sur 600 millions de FCA : Lamine Fall recadre Mademba Sock

Dakarmidi – Lamine Fall de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal réfute les accusations formulées par le SG de l’UNSAS, Mademba Sock, à l’encontre de leur centrale. Il fait la genèse des 600 millions F CFA reçus d’Abdoulaye Wade et le tacle. En marge du point de presse organisé par les travailleurs du Crédit mutuel du Sénégal, le secrétaire général adjoint de la CNTS, Lamine= Fall, a répondu à Mademba Sock.

Qui a dit dans la presse que la CNTS a reçu la somme de 600 000 000 F CFA de l’Etat. Sans démentir, Lamine Fall apporte des précisions, en retraçant les événements de 2001, avec le congrès qui a consacré l’avènement de Mody Guiro et le départ de Madia Diop, qui ont conduit l’ancien régime à octroyer cette somme.

Selon lui, la CNTS a subi une crise initiée par le régime du Président Wade qui a fait naître la CNTS/FC. ‘’D’ailleurs, ils ont tué des gens à la bourse du travail pour créer leur organisation. On les a condamnés. 18 mois après, on les a laissés dans la nature. Et ce sont ces gens qui dénigrent la CNTS’’, fulmine Lamine Fall. Selon qui, le Président Wade a voulu les expulser, mais il n’a pu le faire, parce qu’ils étaient dans leur droit. ‘’Ce terrain où est construite la mosquée Masaalikul jinaan nous appartient. C’est un terrain de la CNTS qui a été affecté par l’Etat du Sénégal pour nous faire sortir d’ici et construire là-bas. Nous ne pouvons pas sortir de cette bourse sans avoir où nous loger.’’ C’est pour cette raison, dit-il, qu’ils sont à la bourse du travail depuis 10 ans.

« C’est par la suite que le Président nous a dédommagés, en nous donnant un autre terrain dans la zone de Masaalikul jinaan qui est en train d’être construit, avec un  appui de 500 000 000 F CFA pour la réalisation d’un projet ambitieux’’, explique M. Fall.

La Rédaction