Abdoulaye Baldé écarte Macky Sall sur son chemin et file droit vers les législatives de 2017

Dakarmidi – Abdoulaye Baldé, Maire de Ziguinchor, par ailleurs, président de l’Union des centristes du Sénégal (Ucs), a été clair sur une éventuelle fusion de son parti avec un autre,  fut-il l’Alliance pour la République de Macky Sall. Lors d’un meeting tenu samedi au stadium Iba Mar Diop, il a fait savoir à ses partisans que l’Ucs « est beaucoup trop grande pour se fondre dans un autre parti ».

Abdoulaye Baldé et son parti sont plus concentré sur les modalités et les voies et moyens qui doivent leur permettre d’aller  aux prochaines législatives.

« Un parti politique ne pourra plus gagner à lui seul une élection au Sénégal. Il nous faut donc aller vers une coalition. Nous sommes en discussion avec plusieurs partis et coalitions de partis, et dès la fin de nos discussions, notre parti se réunira pour définir les nouvelles orientations. », a t-il indiqué dans les colonnes de l’Observateur de ce lundi.

Selon lui, tout devrait être clair avant la fin du mois de janvier. « Si le 2 juillet constitue la date effective des élections législatives, pose le maire de Ziguinchor, ce sera donc au mois de mars 2017 qu’il faudra constituer les dossiers et déposer les listes des candidats. Il est donc important de savoir, au mois de décembre ou au plus tard en janvier, comment y aller et avec qui. »