RDC : Le directeur de cabinet du président de la République emprisonné

Le directeur de cabinet du président congolais Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, a été placé en détention provisoire mercredi soir à Makala, la prison centrale de Kinshasa, a indiqué une source judiciaire, confirmant des informations des médias locaux.

Aux origines de son arrestation

Figure centrale de la vie politique congolaise et principal allié politique du président, M. Kamerhe, 61 ans, a été placé sous mandat d’arrêt provisoire après avoir été entendu pendant plus de six heures par le parquet dans le cadre d’une enquête sur la mauvaise gestion présumée de fonds publics, a précisé la source judiciaire à l’AFP.

Une arrestation ordonnée par le procureur

Selon des médias locaux, cette arrestation ordonnée par le procureur général de Kinshasa/Matete, Kisula Betika Yeye Adler, est intervenue après une audition de six heures de M. Kamerhe.

A sa sortie du parquet, M. Kamerhe a été escorté par les éléments de la police vers le Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), dite prison de Makala.

La justice congolaise enquête sur des présomptions de détournements des fonds alloués aux travaux du programme des cent jours du président Tshisekedi.