Muhammadu Buhari nomme un homme décédé en février

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a nommé un homme mort comme membre du conseil d’administration d’une agence gouvernementale
Le regretté Tobias Chukwuemeka Okwuru a été nommé deux mois après sa mort survenue en février.
M. Buhari a envoyé une lettre au sénat du pays mardi pour confirmer la liste des 37 personnes nommées mais ignorait que M. Okwuru était décédé en février.
L’assistante du président, Lauretta Onochie, a déclaré que M. Okwuru était vivant lorsque le président l’a nommé au Conseil d’administration et qu’il « est même venu mettre à jour son CV, afin d’être prêt pour la nomination après l’examen du Sénat ».
« Lorsqu’il est malheureusement décédé en attendant la sélection par le Sénat, cette information n’a pas été communiquée au gouvernement fédéral », a-t-elle déclaré.
Ce n’est pas la première fois que la présidence de M. Buhari commet la grave erreur de nommer une personne décédée. En 2017, le président a nommé au moins cinq personnes décédées depuis longtemps dans plusieurs conseils d’administration d’agences gouvernementales.