Mike Pompeo sur la dette africaine : « Certains prêts auront un impact sur le peuple africain pendant une très longue période »

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, s’est prononcé sur l’idée d’annulation de la dette africaine et le réaménagement de celle privée, une demande formulée par le président du Sénégal au nom de ses pairs.
Lors d’une conférence téléphonique avec des médias africains sur la lutte contre le Covid-19, le chef de la diplomatie américaine a salué le « soutien financier essentiel » et la suspension de la dette des pays africains à faible revenu qui ont été approuvés par les pays du G20 et du G7, ainsi que les membres du Club de Paris. Cité par le quotidien national Le Soleil, il informe que le gouvernement américain « évalue constamment et à la fois le comment et le quand » de l’allègement de la dette et si son annulation appropriée.
Non sans lancer une pique à la Chine qui enfonce les pays africains dans l’endettement, selon le collaborateur de Donald Trump. « Je voudrais également rappeler à tout le monde qu’il y a une énorme dette que le Parti communiste chinois (Pcc) a imposée aux africains », dit-il, avant d’ajouter que « Certains prêts sont onéreux et auront un impact sur le peuple africain pendant une très longue période ».