Mali Soumaïla Cissé enfin libre

Le leader de l’URD était l’otage d’un groupe lié à Al Qaida dans le Maghreb Islamique (Aqmi) depuis le mois de mars, alors qu’il était en tournée électorale dans le nord du Mali, précisément dans la zone de Niafunké.

 Sa libération fait suite à celle de plusieurs dizaines de djihadistes ces derniers jours par les autorités maliennes. L’échange a eu lieu dans le septentrion malien, confient des sources concordantes.

Soumaila Cissé n’est pas le seul otage libéré par les djihadistes. La travailleuse humanitaire Sophie Pétronin a été elle aussi relâchée après près quatre ans entre les mains des djihadistes.

L’avion qui transporte les deux désormais ex-otages aurait déjà quitté Kidal pour Bamako.