Mali : La Cedeao propose une transition d’un “an dirigée par un civil…”

Dakarmidi  – Ce jeudi, la Cédéao précise sa position par un communiqué de la présidence nigériane : elle est prête à consentir à une transition qui durerait jusqu’à un an.

Un civil ou un officier de l’armée à la retraite

Les médiateurs de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont déclaré aux militaires, auteurs du coup d’Etat malien que la région accepterait un gouvernement de transition dirigé par un civil ou un officier de l’armée à la retraite pour une durée maximale de 12 mois.

Un délai d’un an maximum, alors que les militaires souhaiteraient, eux, « rester au pouvoir » pendant « trois ans » avant la tenue d’un scrutin, selon les déclarations de la présidence nigériane.

Dans le même communiqué, le médiateur de la Cédéao Goodluck Jonathan indique que sa délégation a pu rencontrer l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta. Celui-ci a été libéré ce jeudi par les putschistes.

Les militaires au pouvoir à Bamako réclament également la levée des sanctions prises avant le coup d’État, une décision qui « est entre les mains des chefs d’État de la Cédéao », a rappelé Goodluck Jonathan.