la Gambie entend rouvrir ses frontières aériennes

Dakarmidi  – En prélude à l’ouverture de la saison touristique prévue courant octobre, la Gambie entend rouvrir ses frontières aériennes. L’information est du ministre gambien du Tourisme, Halmat Bah, en conférence de presse ce mercredi. En procédant de la sorte, le pays à vocation touristique – où le secteur représente plus de 20 % du PIB – veut attirer les touristes. Le pays est actuellement classée dans la zone orange par l’OMS, selon le ministre gambien du Tourisme qui espère qu’avec la tendance baissière, le pays passera dans la zone bleue, signifiant que le pays est sûr à visiter.

Selon Hamat Bah, le ministre gambien de la Culture et du Tourisme, le taux de contamination est encore relativement élevé. Pour être retiré de cette liste orange, le nombre de cas positifs ne doit pas excéder 5 % du nombre de tests. « Nous sommes en train d’intensifier les tests pour maitriser la situation. Nous avons noté une baisse très sensible du nombre de cas ces dernières semaines », a-t-il déclaré, espérant que la tendance sera maintenue pour sortir de cette zone orange, afin d’inciter les touristes à revenir.

« Les compagnies d’assurances ne s’engagent pas pour un pays classé dans la zone orange. Nous prions et espérons que la tendance se maintiendra pour qu’enfin dans 15 jours, que l’on soit classé dans la zone bleue. Si un touriste possède le résultat de son test covid-19 de moyen de 72h, il peut venir dans notre pays sans aucune restriction. C’est la recommandation de l’OMS. Mais je puisse vous assurer que ces résultats sont pour nous juste une formalité car nous savons qu’aucune agence de voyages n’embarque quelqu’un sans ses tests récents. Cela nous conforte. C’est pourquoi nous soignions d’ailleurs notre langage pour attirer la clientèle. »