» Je suis élu président, mon premier objectif sera de réconcilier les Guinéens  » Celou Dalien Diallo

Cellou Dalein Diallo a indiqué qu’il était inadmissible pour lui en tant que musulman de voir les Guinéens divisés à cause des intérêts politiques du président Alpha Condé.
 
 « Je déplore le fait qu’il n’y ait pas un Etat de droit en Guinée, qu’il y ait cette discrimination introduite et entretenue par Alpha Condé qui applique la politique de diviser pour régner », a expliqué Cellou Dalein Diallo. Avant de souligner que, s’il est élu président de la République au soir du 18 octobre, sa première bataille sera d’unir ses compatriotes guinéens et de faire respecter la loi.
 
 « Je suis élu président, mon premier objectif sera de réconcilier les Guinéens, faire en sorte que tous les fils du pays, quelle que soit leur appartenance ethnique ou sensibilité politique, soient des citoyens aux droits inviolables et égaux devant la loi. Je ferai en sorte que l’égalité des chances soit rétablie, que la promotion de la fraternité, de la tolérance et de la confiance soit la stratégie de réconciliation.
 
 Etant donné que dans nos Etats, la position du président de la République influence non seulement les ministres, gouverneurs et préfets, mais aussi et surtout les citoyens, je vais, par l’exemple, mettre fin au tribalisme, faire en sorte que tous les citoyens soient traités sur le même pied d’égalité, que leur dignité soit respectée », s’est engagé Mamadou Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG.