Ziad Takieddine se dit inquiet des fréquentations de Karim Wade et met en garde le Sénégal

Dakarmidi – Dans un entretien exclusif accordé à Kewoulo.info, Ziad Takieddine a dévoilé des secrets d’Etat pour ne pas dire de graves révélations sur Karim Wade. Ainsi, après le père, c’est le fils Wade qui est dans le viseur de Ziad Takieddine.

Le nouveau lanceur d’alertes se dit inquiet des dangers qui guettent le Sénégal avec les fréquentations de Karim Wade. L’homme d’affaires franco-libanais et fidèle de Mouammar Kadhafi « averti le Sénégal de probables dangers qui menacent le Sénégal ».

A en croire Ziad Takieddine, « ce n’est pas un hasard que Karim Wade réside au Qatar » depuis sa sortie de prison. « Le fils de Wade est un allié objectif de la mafia en Afrique. C’est cette mafia-là qui a détruit la Libye avec l’aide de Abdel Hakim Belhadj. » A déclaré l’ancien porteur de valises du guide libyen. En guerre contre «les assassins» de Mouammar Kadhafi et destructeur de la Libye, Ziad Takieddine a dit ne pas comprendre que « un fils –Karim Wade-qui prétend à la magistrature du Sénégal puisse s’installer au Qatar alors qu’au Niger, à coté du Sénégal, Qatar Charity est installé et finance les terroristes du nord Nigeria. »

Pour Ziad Takieddine, le Sénégal intéresse les terroristes de l’Etat islamique. Et le franco-libanais a juré que notre pays ne mérite pas le sort que semble lui destiner « ces mafieux affairistes. » S’il dit ne pas avoir l’intention de s’ingérer dans les affaires internes du Sénégal et ne pas faire la promotion d’un quelconque candidat à la présidentielle du Sénégal, Ziad Takieddine a déclaré que « les Sénégalais doivent décider de leur sort » et de refuser d’être manipulés par des mafieux.

« Faites confiance en vous mêmes. Je vous éclaire au niveau de la politique mondiale qui affecte en plus et plus directement votre pays que d’autres pays. Mais, vous êtes, après tout, un pays musulman. Mais vous êtes après tout un pays laïc. Daesh aimerait bien s’installer chez vous. Ce con là. » A averti Ziad Takieddine. Poursuivant ses alertes, l’homme qui a juré avoir personnellement remis 5 millions d’Euros de Kadhafi à Nicolas Sarkozy a déclaré que « ce n’est pas un allié du Qatar et des mafieux français qui va sauver (notre) pays », soutient-il.

Revenant sur l’authenticité du document publié par le site Mediapart en 2012, concernant un financement libyen de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy, Ziad Takieddine confirme en présence des journalistes de la RFI la véridicité des documents: » Il y a eu une rencontre entre Brice Hortefeux, M. Takieddine et un autre, c’est-à-dire trois [personnes] qui représentaient la France. Et trois qui représentaient la Libye. M. Moussa Koussa, M. Béchir Saleh et M. Abdallah Senoussi. Cette rencontre a donné lieu à un document. Etaient mentionnés la partie libyenne, la partie française et le montant de l’aide, qui était de 50 millions d’euros. Ce document, c’est le même que celui qui a été publié par le site Mediapart en 2012… document que j’ai vu sur le bureau du guide au début de l’année 2007. Il n’y a pas de doute quant à l’authenticité du document [publié par Mediapart]. Je connais la façon d’écrire, je connais le format, je connais la paperasse officielle, je connais celui qui l’a tapé.»

Ca se corse pour Karim Wade! Affaire à suivre.

La Rédaction