WALO : des milliers d’hectares de riz séquestrés par les eaux …

La tension s’envenime dans ce village d’agriculteurs de riz situé entre Diadiam, Wassoul, Mbodoum, Kheune et Diawar. Quinze mille hectares de riz (15.000) pourrissent après les pluies qui se sont abattues dans la zone. « Toutes les pistes menant vers la localité sont devenues impraticables. En plus de l’agriculture, le malaise contamine également l’élevage », a témoigné un des riziers joint par NDARINFO.

Les populations ont lancé plusieurs appels au secours auprès des autorités sans réactions. Les agences et organisations en charge de la relance de la riziculture maintiennent le silence sur le drame.

Dépités et décourages, les acteurs locaux expriment désormais des doutes sur la volonté exprimée par le gouvernement d’atteindre l’autosuffisance en 2019. Car, jusqu’ici des mesures ne sont pas prises pour faciliter l’écoulement du riz produit dans cette zone malgré son fort potentiel agricole.

La Rédaction