Voyage au Soudan: le coût exorbitant du vol spécial des « Lions »

C’est la FSF elle-même qui a trouvé une solution pour acquérir le vol spécial qui a transformé l’équipe du Sénégal à Khartoum, où elle a fait face au Soudan. Sollicité pour l’acquisition d’un vol spécial pouvant acheminer les “Lions” à Khartoum aussitôt après la manche aller face au Soudan, le ministère des Sports a traîné les pieds.

Dans un premier temps, il a évoqué le problème de trésorerie auquel est confronté l’Etat du Sénégal. Mais, par la suite, des solutions ont été cherchées pour que les “Lions” puissent se déplacer sans anicroche. Les services de Matar Ba se sont renseignés sur les vols commerciaux qui desservent Dakar-Khartoum, la Pointe de Sangomar, l’avion de commandement géré par l’Armée sénégalaise. Sans succès. Au niveau de la FSF, il n’était pas question de faire voyager les joueurs à bord d’un vol commercial et de surcroît, en classe Economique.

De Tenerife où il était pendant la Coupe du monde de basket-ball féminin, Matar Ba a donné des instructions à ses collaborateurs afin qu’ils règlent la situation. Mais, au niveau de la Direction de l’administration générale et de l’équipement (DAGE), la situation est restée en l’état.

Alors, pour ne pas avoir la surprise de leur vie, les fédéraux ont eux-mêmes pris la responsabilité sur eux pour décanter la situation. C’est en ce sens qu’ils ont contacté leurs sponsors leaders pour trouver un vol spécial. Dans les négociations, ils ont pu avoir de la LONASE et de la Poste, des sommes qui tourneraient autour de 50 millions FCFA et 20 millions FCFA. Dubaï Port World aurait lui aussi mis la main à la poche pour apporter son soutien au football. En contrepartie, la FSF a augmenté la visibilité des produits de ces sponsors lors du match aller à Dakar.

Cependant, pour rassurer tout le monde, la Fédération, par le biais de son président, Me Agustin Senghor a signé la convention avec les différentes parties. Sachant que l’argent collecté au niveau des partenaires n’était pas suffisant, à Ouest Foire, la fédération a, elle-même, décidé de combler le gap. Contrairement aux 200 millions FCFA communiqués, le vol spécial a coûté à tout casser, la bagatelle de 144 millions de FCFA.

La redaction avec Record