Vote des lois relatives aux collectivités territoriales: 132 milliards destinés aux communes territoriales

Dakarmidi – Les députés, en plénière hier, mercredi 30 mai 2018, ont adopté les projets de loi relatifs au remplacement dans les actes législatifs et réglementaires de la dénomination collectivité locale par collectivité territoriale et le projet portant Code général des collectivités territoriales, modifié par la loi n 2014-19 du 24 avril 2017.

Le ministre des collectivités territoriales en a profiter pour annoncer la mise en place d’un programme d’appui aux communes et aux agglomérations du Sénégal (Pacasen), pour un montant de 132 milliards de Fcfa.

Mais au paravant, les parlementaires se sont illustrés par des interpellations sur les tenants et les aboutissants de ces textes de loi en question. Selon Aida Mbodj, il faut l’accompagnement des collectivités territoriales, pour éradiquer la pauvreté avant d’atteindre l’émergence, sinon ce ne sera pas possible. S’agissant de Me Aissata Tall Sall, elle demande la restructuration des collectivités locales et prône plus de compétences. Cheikh Mbacke Dolli pour sa part demande  l’importance de ce changement de nom et son impact économique.

Yaya Abdoul Kane, le ministre des collectivités territoriales, en réactions aux nombreuses questions soulevées par les députés, a soutenu que l’adoption du projet de loi permettra de se con former à la nouvelle appellation consacrée à ces entités par la constitution. « Ce texte est en parfaite adéquation avec la vision de l’acte 3 de la décentralisation, qui promeut la territorialisation des politiques publiques. Pour le second projet, il s’agit d’introduire de nouveaux critères pour la répartition des fonds d’équipements des collectivités territoriales de façon beaucoup plus transparente », a t-il expliqué.

Par ailleurs le ministre Yaya Abdoul Kane, annonce la mise en place du Programme d’appui aux communes et aux agglomérations du Sénégal (Pacasen), pour un montant de 132 milliards de Fcfa. Et pour ce qui est lié aux critères retenus pour bénéficier du Pacasen, il a indiqué qu’ils sont liés entre autres, à la taille de la population communale.

Selon l’obs, il a aussi annoncé que les premiers décaissements pour la mise en oeuvre de ce programme seront effectués en Juillet 2018 par la Direction de collectivités territoriales.

La rédaction