Voici la première cause de mortalité au Sénégal, selon Ansoumana DIONE.

Dakarmidi- Le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), informe le chef de l’Etat Macky SALL, sur la première cause de mortalité dans notre pays. Aujourd’hui, précise Ansoumana DIONE, les sénégalais sont victimes de leur mauvais état de santé mentale, avec huit citoyens sur dix ayant de réels problèmes dans ce sens. En vérité, souligne-t-il, notre pays vit, depuis quelques années, sous le règne de la mort qui frappe, sans cesse, dans presque dans tous les secteurs d’activités. Et, si l’on y prend garde, avertit le Président de l’ASSAMM, le pire va se produire, à travers de graves conflits religieux, ethniques ou relatifs au le foncier, les inondations, par exemple, l’éducation,  le chômage, l’injustice sociale, entre autres. Au Sénégal, constate Ansoumana DIONE, l’homme n’est plus le remède de l’homme. Qui tue sans pitié son prochain ou le regarde mourir sans gêne et le cas des milliers de malades mentaux errants, inondés en permanence, en cette période d’hivernage, en est une parfaite illustration. Pendant ce temps, regrette-t-il, les autorités sanitaires, passent tous leurs temps, dans des réunions ou séminaires budgétaires, dans des hôtels de luxe, ignorant totalement leur calvaire. C’est pourquoi, Ansoumana DIONE demande au chef de l’Etat Macky SALL, de bien vouloir lui accorder une audience, dans les meilleurs délais possibles, pour freiner cette folie meurtrière qui risque de décimer notre pays.

Rufisque, le 17 septembre 2019,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)