(Vidéo) Message à la nation du Dr Mohamed Diallo président du parti URV union pour la restauration des valeurs

Dakarmidi- Mes chers compatriotes, l’année 2019 tire sa révérence et l’heure est au bilan. Pas vraiment de bilan à faire puisque le chantier de construction de notre pays est plus que jamais intact.

 C’est dire que nous devons nous unir au travail inlassablement et rigoureusement.

 Sans quoi l’émergence rêvée tant, restera toujours un vain mot!

 En ma qualité du plus jeune chef de parti politique légalement constitué au Sénégal (N°19568 / MINT / DGAT / DLPL); je suis conscient de la situation que traverse mon pays et je pense aux défis nombreux qui nous interpellent tous!

 Je voudrais saisir cette belle occasion pour rendre un hommage mérité à ces grands hommes d’État qui m’ont encadré : 

    – Le président Abdoulaye Wade;

    – Le président Macky Sall;

    – Le premier Ministre : Cheikhe Hadjibou Soumaré;

    – La présidente Aminata Tall; 

    – Le ministre d’État : Dr Cheikh Tidiane Gadio;

    – Le ministre Khouraïchi Thiam; 

 A ces 6 personnalités, je dois une reconnaissance sans limite.

« Nit dou lougn ko defal rék mouné da ko yeelo ».

 Je rends un vibrant hommage à mes militants et sympathisants qui de prêt ou de loin, directement ou indirectement ont rendu cette année mémorable.

Chers militants et sympathisants, vous qui étiez là dans les moments difficiles, vous qui, avec moi, avez résisté aux innombrables épreuves politiques, vous qui êtes nombreux à m’accompagner dans ma vision, vous qui avez fait preuve de loyauté même dans les zones de turbulences, je vous remercie infiniment et vous témoigne toute ma gratitude et ma reconnaissance.

 Voici 3 principes de base que le grand homme d’Etat feu Djibo Leity Kâ m’a recommandés de ne jamais négliger:

  1. La loyauté.
  2. La discrétion « Pour être un homme d’état, il faut savoir garder des secrets d’état ».
  3. La patience: « A chaque fois que les hommes politiques se bousculent devant les portes de l’ascenseur pour accéder au sommet, je te conseille de prendre les escaliers ».

 

 

Je m’adresse ouvertement au Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Macky Sall à qui je voudrais apporter quelques recommandations:

 

  1.  D’éviter la politisation du système éducatif et des transports en commun. Je prends l’exemple de la couleur « marron beige »  des bus « Dakar Dém Dik » et des uniformes des élèves du lycée d’Excellence  Seydou Nourou Tall pour ne citer que ceux-là parmi tant d’autres;
  2. De lutter contre l’injustice en commençant par l’annulation du décret accordant une prime mensuelle de cinq cent mille francs (500.000 F) aux épouses des ambassadeurs. Si ce n’est pas possible d’en faire autant pour les épouses des professeurs d’universités, des médecins, des enseignants, et surtout celles des forces de défense et de sécurité qui attendent toujours le retour de leurs époux dans la peur de ne jamais les voir revenir à la maison . Une promesse est une dette : le concept « Coumba am Ndeye et Coumba amoul Ndeye » doit être aboli au Sénégal. 
  3. De n’épargner aucun moyen pour veiller à l’égalité des chances afin que le fils du paysan et le fils du haut cadre aient le même traitement; au moment de faire des recrutements que les services tiennent compte des compétences et non des recommandations afin de concrétiser votre promesse de choisir les hommes qu’il faut à la place qu’il faut.

Le bureau exécutif national et le comité directeur se voient désormais regroupés en un cabinet  restreint communément appelé shadow cabinet de 16 membres.

 

En 18 ans de carrière politique, le petit Berger au service de la nation que je suis, à certainement atteint l’âge de la maturité. En voulant rester constant, j’ai décidé de continuer à œuvrer et à lutter pour un meilleur devenir du Sénégal.

Mes chers concitoyens, je vous souhaite mes meilleurs vœux de bonheur de santé et de prospérité.

Osons ensemble, Gagnons ensemble et Gouvernons ensemble dans le respect, la sagesse et la discipline. 

Vive le Sénégal.