Vente sur expropriation forcée : Boughazelli perd son immeuble à Guédiawaye

Situation très critique de Seydina Fall alias Boughazelli. En plus d’être sous mandat de dépôt, son immeuble sis à Guédiawaye sera vendu aux enchères le lundi 6 avril 2020 . Une expropriation forcée survenue à cause d’un prêt non remboursé à la Banque Islamique du Sénégal. Immeuble hypothéqué
Boughazelli avait affecté et hypothéqué son immeuble R+4 en garantie de ses engagements vis à vis de la Banque islamique du Sénégal, à concurrence de la somme de 52 millions de f Cfa. Son prêt n’étant pas remboursé, la vente aux enchère de l’immeuble sera poursuivi le lundi 6 avril à 08h30, au tribunal de Grande Instance Instance Guédiawaye.

Mise à prix à 48 000 000 f Cfa
L’immeuble en question est bâti sur cinq niveaux comprenant chacun un espace familial, des dégagements intérieurs, une cuisine, quatre chambres, un cabinet de toilettes, une salle de bain, un salon et trois balcons. La mise à prix est fixée à la somme de 48 millions de Fcfa et le taux des enchères à la somme de 1 000 000 Fcfa, note le journal Kritik.