Transformons Auchan dégage, Non au APE, France dégage en vote contre le système et contre Macky

Dakarmidi – Le projet de décret réglementant les commerces de grande distribution au Sénégal a été examiné et adopté en Conseil des ministres le 1er août 2018. Le FRAPP France DEGAGE  dénonce l’attitude du gouvernement qui depuis plus d’un mois, n’a pas mis à la disposition des commerçants ce décret. Le FRAPP demande que ce décret soit rendu disponible afin que les citoyens puissent savoir ce que le gouvernement a finalement retenu.

En attendant, le FRAPP/FRANCE DEGAGE maintient sa position qui tient à deux mots : AUCHAN DEGAGE.

Le contenu que le FRAPP donne à AUCHAN DEGAGE aujourd’hui est :

-La suspension de l’installation des magasins Auchan et de toute autre enseigne

-La réalisation par le gouvernement d’une étude d’impact de l’installation de ces grandes surfaces au Sénégal

-La présentation par l’Etat, en accord avec les organisations des commerçants, d’un plan de modernisation des marchés

-L’organisation d’assise nationale de la distribution (pas comme la journée de concertation nationale sur la ZLEC véritable parodie de concertation).

Pour le FRAPP, le Plan Sénégal Emergent (PSE) est contre les commerçants sénégalais, contre les sénégalaises des couches populaires qui font vivre leur famille avec leur commerce. Ce PSE cherche à cannibaliser les commerçants sénégalais en déroulant le tapis rouge aux multinationales impérialistes.

Le FRAPP déclare sa solidarité aux commerçants qui ont perdu leurs biens dans les incendies de plusieurs marchés. Le FRAPP demande au gouvernement d’assurer la sécurité des marchés.

Le FRAPP exprime également sa solidarité aux citoyens-consommateurs sénégalais qui pendant la dernière fête de la Tabaski ont vu les pommes de terre et les oignons introuvables et/ou hors de prix. A qui a profité cette situation ? A Auchan. Qui l’a créée ? Le gouvernement du Sénégal. Le plus grave dans l’affaire c’est que le gouvernement n’a pas assumé ses responsabilités avant, pendant et après cette fête en disant aux citoyens ce qui allait se passer. Ce silence arboré à dessein avait pour objectif de ternir la réputation des commerçants sénégalais. Le gouvernement a aujourd’hui une posture de tirailleur sénégalais au service de Auchan et des autres grandes enseignes. Ce que le FRAPP dénonce.

Après avoir signé l’APE, renforcé la présence militaire française, appliqué les diktats du Fmi et de la Banque mondiale, privilégié Necotrans, Bolloré au détriment des privés sénégalais, perpétué l’oppression des sénégalais sur l’autoroute à péage par Eiffage, assuré la mainmise de Orange sur la Sonatel, bradé nos ressources (pétrole, zircon…) aux multinationales, donné le secteur de la distribution à Auchan, exprimé son accord avec le franc Cfa néocolonial…le FRAPP demande à ses membres, ses sympathisants, aux victimes des options semi coloniales du président de la république de refuser de parrainer Macky Sall et de ne pas voter pour lui à la prochaine élection présidentielle de février 2019. Dans cette perspective, le FRAPP lance à partir d’aujourd’hui la campagne « SYSTEME DEGAGE, MACKY DEGAGE ».

Le FRAPP informe l’opinion qu’il va apprécier les différents candidats à l’élection présidentielle afin de voir lesquels parmi les candidats cherchent à sortir du système néocolonial en prenant en charge les questions de souveraineté économique et de souveraineté démocratique. L’objectif est de transformer notre France dégage, Non aux APE, Auchan dégage, Sama ginaar sama bakkan…en « parrainage dégage » d’abord puis en « vote dégage » contre le système et contre Macky Sall

Dakar, le 13 septembre 2018

Par Guy Marius Sagna

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom