Touba: Le Front national de l’opposition vilipende Macky Sall devant le Khalife

Dakarmidi – Avec une forte délégation, des leaders de l’opposition membres du Front démocratique et social de résistance nationale ont fait le déplacement hier, dimanche 22 juillet 2018 dans la cité religieuse de Touba.

Ce, pour tenir informer Serigne Mountakha Mbacké des conséquences fâcheuses que pourrait engendrer ce « je m’en foutisme » du président Macky Sall. « Nous sommes venus pour faire part de nos préoccupations et de nos inquiétudes par rapport au cours que le régime en place est entrain de faire prendre au processus électoral et au système démocratique », a dit Mamadou Diop Decroix au chef de la communauté des mourides.

En présence de Oumar Sarr, Pape Diop, Habib Sy, Me Amadou Sall, Mouhamadou Massaly, Clédor Séne et plusieurs autres leaders politiques de l’opposition , le leader d’And-Jëf/Pads dira, en des termes clairs et posés au Khalife, à la résidence Khadimou Rassoul, que « c’est avec la peur au ventre que le Front a effectué aujourd’hui le déplacement auprès de vous. Cette peur bleue qui nous anime tous, découle du fait que l’histoire a toujours démontré que plusieurs pays africains ont connu des tumultes, ont pris date avec ces remous au lendemain d’une élection biaisée sur le plan de l’organisation. Et c’est ce que Macky Sall est entrain de préparer pour le Sénégal » a t-il indiqué.

Selon l’obs, à l’en croire, le président Sall n’a pas le droit de fouler au pied ces acquis démocratiques au Sénégal. « L’on constate, avec le régime en place, que les chartes et les dispositions naguère établies de commun accord entre l’opposition et le pouvoir et qui ont fait qu’il n’y a jamais eu de contestation majeure après des élections, Macky Sall est en phase de les fouler au pied un à un. Nous en voulons pour preuve le parrainage. Inconcevable donc pour nous l’opposition de laisser dans de telles conditions des élections se dérouler dans ce pays » a fait savoir Mamadou Diop Decroix au Khalife.

Dans sa réponse, Serigne Mountakha qui dit avoir prêté une oreille attentive aux préoccupations de ses hôtes, s’est beaucoup félicité de leur déplacement et de leur attitude républicaine, non sans insister sur la nécessité de tout le monde d’oeuvrer pour la stabilité du pays.

La rédaction