Thiés: Une maîtresse bat à mort son élève de CP

L’institutrice Ndèye Maty Diagne est poursuivie pour coups et blessures volontaires sur mineur ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Le drame est survenu après qu’elle a corrigé son élève en classe de CP nommé Bou Guèye. Les faits se sont passés le 26 février 2007 selon Les Echos.

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Tivaouane ont été informés par le grand père du nommé Bou Guèye de la mort de ce dernier. L’enquête révèle que le 22 février 2007, l’élève Bou Guèye en classe de CP à l’école primaire de Keur Ndiaga Mbaye avait reçu une correction de la part de sa maîtresse, Ndèye Maty Diagne qui l’avait fait tendre par quatre pour avoir dansé lors de la récréation.