SVP, Messieurs de l’opposition, arrêtez de nous prendre pour des demeurés !!!

Dakarmidi – Au fur et à mesure que l’on s’achemine vers la présidentielle de 2019, une certaine opposition minoritaire clame haut et fort qu’il faut changer le président Macky sall prétextant sans arguments valables qu’il est incompétent. Au vu des avancées significatives réalisées en si peu de temps sous le magistère du président Macky Sall comment pouvez vous demander aux populations de choisir contre leurs propres intérêts pour vous permettre d’assouvir vos ambitions présidentielles ?

En fait exhorter ce peuple mûr à choisir un candidat autre que le président Macky sall c’est exactement lui demander de montrer son désaccord sur :

– Le PSE qui vise la promotion du capital humain, passant par une amélioration significative des conditions de vie des populations, une lutte plus soutenue contre les inégalités sociales tout en préservant la base de ressources et en favorisant l’émergence de territoires viables à l’horizon 2035.

– La poursuite des programmes sociaux tels que les Bourses de sécurité familiales, la Couverture Maladie Universelle (CMU), les cartes d’égalité des chances, la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans, la gratuité de l’hémodialyse et de la césarienne.

– L’impératif de continuer à combattre les disparités entre le monde urbain et le monde rural à travers les programmes structurants de créations d’opportunités comme le PUDC PROMOVILLE, PRODAC, PRACAS, PUMA, DER/FJ.

– Les infrastructures de dernière génération comme AIDB, l’autoroute Ila Touba, la ville neuve de Diamniadio, Dakar Arena, Palais des sports, le Pont Transgambien, le Train Express Régional (TER) qui ont plongé ce pays dans l’ère de la modernité
– La baisse considérable des prix de l’électricité, de l’Internet et des denrées de première nécessité.

– Les centrales solaires et éoliennes qui ont réglé la question de l’énergie

– Le maintient de la croissance économique soutenue qui est passée de 1,7% en 2012 à 7, 2 en 201

– La modernisation et la réhabilitation de toutes les cités religieuse

– La représentation de la diaspora à l’assemblée Nationale par 15 députés qui est une première dans l’histoire politique du Sénégal.

– La révision de la Constitution soumise par Référendum avec 15 points forts pour consolider la démocratie avec la restauration du quinquennat pour le mandat présidentiel deux fois non renouvelable.

– Le projet de loi sur les parrainages pour assainir l’espace politique en limitant les innombrables candidatures á l’occasion des consultations électorales.

– La suppression de 59 structures dont 9 agences, 2 cellules, 1 office, 1 société nationale en phase de création, 1 fonds, 1 mission, 41 directions, 1 délégation et 2 directions générales

– La résiliation de toutes les lignes téléphoniques utilisées par ceux qui n’en avaient pas le droit et rationalisation de la gestion des lignes téléphoniques dans l’administration occasionnant la réduction de 1,2 milliards de FCFA des facteurs de téléphone ;

– La suppression de 358 polices d’abonnement de non ayants droit á l’eau dont la consommation était payée sur le budget de l´Etat occasionnant la réduction de 608 millions de FCFA des factures d’eau de l´Administration entre juillet et décembre 2012;

– La réduction de 7719 á 3791 polices à la SENELEC après audit du fichier d’abonnement ;bourses

– Le retrait de plus de 35.000 boursiers non ayants droit de la base de données des bourses

– La rationalisation du voyage en 1er Classe pour les membres du gouvernement/administrations ainsi que des logements conventionnés;

– La rationalisation des effectifs et du nombre de missions diplomatiques et consulaires;

– L’annulation de dépenses jugées non prioritaires d’un montant de 61,2 milliards FCFA a été réalisé depuis 2012 diminuant le train de vie de l’Etat ;

– Réalisation d’audits des organismes publics;

– L’obligations de la déclaration du patrimoine des membres du gouvernement, des directeurs généraux des entreprises et des établissements et entreprises publics

– La révision de la Constitution soumise par Référendum avec 15 points forts pour consolider la démocratie avec la restauration du quinquennat pour le mandat présidentiel deux fois non renouvelable

– Le projet de loi sur les parrainages pour assainir l’espace politique en limitant les innombrables candidatures á l’occasion des consultations électorales.
Messieurs de l’opposition quand les populations vous aurons encore une fois de plus sanctionné à la présidentielle de 2019, de grâce dites vous simplement qu’elles ont refusé de scier la branche sur laquelle elles sont assises parce que mûres et édifiées dans la profondeur de leur conscience par le bilan reluisant du président Macky Sall

Mame Ousmane Diop
Responsable APR

La rédaction