Supposée “cabale” contre lui : Bougazelly face à la presse contre ses “détracteurs”

Dakarmidi  – Bougazelly “promet l’enfer à ses détracteurs“. C’est du moins ce qu’a laissé entendre un de ses proches collaborateurs qui a joint senego. Et toujours d’après la même source, Seydina Fall dit “Bougazelly” fera face à la presse ce samedi 11 juillet dans sa permanence sise à Guédiawaye, vers 16 heures. “Il va solder ses comptes avec ses détracteurs et surtout apporter des précisions sur cette affaire de faux billets…“, nous dit Matar Diamé, responsable Apr et militant à Golf Sud.

En effet, c’est le 22 novembre 2019 qu’il a été inculpé « pour association de malfaiteurs, corruption et trafic de faux billets de banque »… Le député sera élargi de prison le mercredi 03 juin 2020, par le doyen des juges d’instruction Samba Sall, après avoir passé six (6) mois à la prison de Rebeuss. Une mise en liberté motivée par des raisons médicales, annonçait Me El Hadji Diouf. Depuis lors, c’est le mutisme total.

Le voici qui refait surface par l’intermédiaire de son collaborateur, annonçant une rencontre avec la presse pour, dit-il, “solder ses comptes avec ses détracteurs” qui, d’après lui, “sont à l’origine de son calvaire…

Ses soutiens…

Je l’ai accompagné depuis 2012. Ce qu’il a fait à Guédiawaye, aucun autre politicien ne l’a fait. Et je peux dire que sans lui à tes côtés, tu n’a aucune chance de gagner Guédiawaye. Il dort à Guédiawaye, connait mieux le terrain et maîtrise bien la politique. Et depuis qu’il a eu son problème, il a toujours eu le soutien de ses militants de Guédiawaye qui lui rendaient visite à chaque fois qu’ils en avaient l’occasion…

Et depuis qu’il est sorti de prison, il était un peu souffrant… Mais, il en a profité pour recevoir, chez lui, des responsables apéristes, les imams de Guediawaye, mais particulièrement les commerçants de la localité… ainsi que des membres du comité de l’Apr et même des responsables politiques de l’opposition, dont Amssatou Sow Sidibé à qui Bouga a même demandé de venir soutenir le Président Macky Sall…“, nous confie notre interlocuteur.

Bouga solde ses comptes…

Comme l’affaire est toujours pendante devant la justice, il dit qu’il ne veut pas, pour le moment, largement revenir sur la question. Mais ce samedi 11 juillet, il fera face à la presse pour répondre à certains ‘journalistes-politiciens’ et même à des responsables politiques de la mouvance présidentielle qui ont profité de l’occasion pour salir son image… Eux qui payaient une certaine presse pour qu’on dise du mal de lui. Après ce face à face avec la presse, il va convoquer une assemblée générale. S’en suivra un grand meeting, si toutefois la Covid-19 quitte le Sénégal, définitivement… Et ce sera en plein ‘Fith Mith’… Qu’ils se le tiennent pour dit…“, prévient-il.