Souleymane Ndiaye fait un plaidoyer pour Médina Baye

Après Ousmane Sonko, le Secrétaire général du parti S2D Yonou Naatangue, Souleymane Ndiaye, a présenté ses condoléances au nouveau Khalife Cheikh Mahi NIass à Médina Baye. Il a saisi le prétexte pour demander un statut spécial en faveur de la cité religieuse de Médina Baye.

Face à la presse, il a réitéré la dimension internationale de cette cité religieuse dont le Fondateur, dit-il, « a haussé le drapeau de l’Islam un peu partout ». Avant d’insister sur « la nécessité d’ériger Medina Baye en commune, ce qui permettra de mieux reconstruire cette cité et de penser également au tourisme religieux qui pourra générer des revenus et qui sera un créneau pour l’emploi des jeunes ».

Par ailleurs, devant les difficultés liées à l’impraticabilité de certains axes en cette période d’hivernage, « Cette ville-là doit être assainie. Nous avons eu du mal à nous rendre au domicile du nouveau khalife. L’Etat doit tout faire pour remédier à cela », préconise-t-il dans une note reçue.