Situation politique Apr Thies: Souleymane Ciss écrit une lettre au président Sall

Dakarmidi – Monsieur le Président de la République, Président de l’Apr.

La situation politique de l’APR de Thiès est gravissime et doit être passée en revue urgemment au risque d’enregistrer d’autres pertes de cadres ou de militants engagés et surtout ayant combattu brillamment pour votre élection.

En effet, la démission regrettable de l’Apr de notre frère Pape Alioune DIALLO, par ailleurs, ex Directeur de Cabinet de l’ancien Ministre des Infrastructures et des Transports Monsieur Thierno Alassane SALL, constitue une perte non négligeable pour l’APR et met en exergue un management peu désiré du Département de Thiès qui enveloppe la ville de Thiès. Il va s’en dire qu’une telle décision, plutôt bénéfique à l’opposition, pouvait être évitée, si celui qui réclame la paternité de la coordination de l’Apr de Thiès et ses collaborateurs favoris, accordaient aux responsables et surtout aux anciens du parti, toute la considération qu’ils méritent ou si la coordination de la Commune était indépendante du Département. Aujourd’hui, à cause de la négligence, de l’absence de considération et de manque de cadre de concertation et de discussion qui permettrait de déceler certains sentiments et de les désamorcer avant que le pire ne survienne dans une Ville aussi stratégique que Thiès, cette situation est arrivée. Et, Monsieur le Président, si vous n’y prenez garde, d’autres démissions risquent de suivre

Monsieur le Président, je n’ai personnellement pas de problème avec le Ministre des Forces Armée Monsieur Augustin Tine. Au contraire, je lui voue respect et considération, ne serait-ce qu’à cause de la confiance que vous avez placée en lui. Mais je pense objectivement qu’il a montré ses limites dans la coordination du Département qui inclut la Commune et cette démission en est un exemple.

Monsieur le Président, ne vous est-il pas arrivé de demander au Coordonnateur du Département ce qui a été fait comme démarche d’intéressement politique à l’égard de ceux qui avaient décidé volontiers de rester dans votre parti et continuer de vous soutenir après le départ de l’ancien Ministre de l’Energie Monsieur Thierno Alassane SALL? Je suis au regret de vous dire que rien n’a été fait. Au contraire, la plus part d’entre eux sont lésés et ont le net sentiment que ces gens éprouvent du mépris à leur égard et veulent les pousser à la sortie. Comme si, c’est la soustraction qui permet de vous réélire en 2019.

Monsieur le Président, les frustrations et le gel d’activités deviennent monnaie courante aussi bien dans le Département que dans la ville de Thiès. Des responsables du parti et même de mouvements de soutien, les coordonnateurs de l’APR dans les Communes de Tassette et de Ndiéyène Sirakh dans le Département, le mouvement NDAMLI entre autres, avaient naguère suspendu leurs activités et allaient certainement vous quitter n’eut été l’intervention efficace du Directeur Général de la Poste Monsieur Sire DIA.

Monsieur le Président, les responsables et anciens du parti sont depuis longtemps relégués au dernier plan et aujourd’hui, la plupart d’entre eux ont perdu leur base politique au moment où l’opposition fait de grandes avancées peu à Thiès.

Tous ces faits relatifs au management de l’APR de Thiès m’ont poussé à vous adresser cette correspondance afin d’attirer votre attention sur la situation du parti à Thiès et sur la nécessité de nommer un coordinateur pour les affaires de la Ville de Thiès car cela éviterait des dégâts de ce genre.

Veuillez accepter, Monsieur le Président, le respect profond d’un militant soucieux de votre réélection.

Souleymane Ciss: Conseiller Municipal à Thies Est

Ex Attaché de Cabinet de l’ex Ministre de l’Energie

Président des Jeunesses Unies Pour les Valeurs Républicaines (JEUVRE)

La rédaction