Situation en Gambie : Donald Trump s’invite dans la « danse »

Dakarmidi -Il avait accepté sa défaite, laissant perplexes bon nombre de gambiens, quand il décidait de faire volte-face cela n’a pas surpris les fins connaisseurs de Yaya Jammeh. La communauté internationale s’en est indignée et c’est maintenant au nouvel homme fort des Etats-Unis en l’occurence Donald Trump de  s’y mettre.

le successeur de Barack Obama à la maison blanche a fustigé le comportement «irresponsable» de Yaya Jammeh, pas tendre avec les mots Donald Trump l’avertit en ces termes: «qu’il quitte immédiatement le pouvoir s’il ne veut pas mourir comme le Libyen Mouamar Khaddafi».

Des propos qui vont faire jaser beaucoup de personnes tant ceci semble à ce que Yaya Jammeh a toujours défendu comme thèse concernant les Amériques et leur désir de spolier l’Afrique. Bien que Donald Trump ait raison quand il dit que le «fauteuil présidentiel n’est pas une propriété familiale», Son discours peint en quelque sorte, l’idéologie avancée par les «blancs impérialistes» par rapport aux africains.