Situation embarrassante au Centre et au Nord-Mali: Les parlementaires de la CEDEAO haussent le ton…

Dakarmidi-Les députés du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO) se disent très préoccupés par la situation qui prévaut au Mali avec la série de meurtres qui ont ensanglanté, sans remonter si loin, certaines zones du pays avec d’immenses pertes en vies humaines. Lors de la cérémonie d’ouverture de la 3ème Réunion Délocalisée de la Commission Mixte de l’institution communautaire tenue à Lomé, en République Togolaise, le Président Moustapha Cissé Lo a vivement plaidé pour qu’on sonne le glas de l’engrenage de la violence : «Depuis un certain temps, des groupes djihadistes continuent de dicter leur loi au Mali, menaçant, du coup, la paix civile .En dépit de la signature de l’accord de paix entre les différentes protagonistes de la crise, des forces obscures ne cessent de décimer les honnêtes citoyens. Récemment, le village de Dogon de Sobane, près de Bandiagara (centre du Mali) a été le théâtre de crimes atroces et barbares par une nouvelle attaque dans la soirée du 09 Juin 2019 a fait 35 morts dont 24 enfants innocents. Comble de l’ignominie, les violences se sont exacerbées dans le centre du pays et une autre attaque attribuée à des chasseurs dogons contre un village peulh d’Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso a fait 160 morts au regard de cette montée en puissance de la violence», a déploré le Président du Parlement de la CEDEAO. Après la peinture de ce tableau si lugubre de la crise malienne, Cissé Lo de préconiser devant ses pairs : «Au nom du Parlement de la CEDEAO et à mon nom propre, je voudrais présenter nos sincères condoléances aux populations de nos pays victimes de ces actes barbares par des groupes terroristes sans foi ni loi qui continuent de massacrer d’honnêtes citoyens, engendrant des déplacements internes massifs de nos populations. Nous encourageons et soutenons également les Forces de Défense et de Sécurité de nos Etats membres qui ne cessent de défendre et de protéger les citoyens de la communauté».
Rappelons que le thème de cette Réunion Délocalisée du Parlement de la CEDEAO qui se tient du 18 au 22 Juin de l’an en cours , porte sur le thème central : «Contribution des Organisations Internationales et Organisations Non Gouvernementales( ONG) à la prise en charge des soins de santé, d’hébergement et d’alimentation des réfugiés et personnes déplacées en Afrique de l’Ouest : Démarche parlementaire pour l’adoption des normes communautaires».