Situation au Mali : Trahison , Déception et victoire du peuple au menu (Par Fatima Fall)

Le Mali qui était comme assis sur une véritable chaudière, a finalement livré ses laves tel un volcan!!
Cette situation au niveau de la capitale malienne “Bamako”, est susceptible s’envenimer, pour ne pas dire, de faire monter d’un cran la crise sécuritaire dans ce pays.

Pour nous acteurs de la politique africaine, l’ascenseur émotionnel fut à son comble. La rue d’un côté, le gouvernement de l’autre.
Mais il fut décimé !!

Le Président Ibrahim Babacar Keita a été arrêté. Enfin !!
La situation est épouvantable et nous déplorons amèrement ces agissements émanant de cette majorité écrasante de nos dirigeants africains qui veulent rendre leur dernier souffle en restant au pouvoir.

Cette arrestation suscite un questionnement.
Doit on s’en réjouir ou s’en offusquer ?
Nous ne savons même plus où donner de la tête. Qu’adviendra t-il demain ?

Avoir soif du pouvoir jusqu’à occulter une éventuelle humiliation de sa propre personne, d’un peuple, d’une nation!!

Nous y sommes ! Le président Keita fut arraché à son trône. Et maintenant ?

Que faire du lourd regard attristé, plein de déception, rempli de honte de cette population malienne au premier plan ?

Il faut le crier haut et fort :“l’Afrique ne veut plus revivre de pareilles scènes rabaissant les standards de ce riche continent.”

Un sacré message est envoyé à ceux qui osent encore penser ou imaginer à briguer ce fameux 3ème mandat !!!!

Elle interpelle à plus d’un titre tous ses voisins d’à-côté car, comme nous avons coutume de dire, quand la case du voisin brûle, il est un devoir impérieux d’apporter mon seau d’eau avant que les étincelles vous envahissent.

Fatima Fall
Secrétaire nationale chargée de la communication et des Sénégalais de l’extérieur