Senelec vs Akilee : le contrat est rompu

Dakarmidi  – SENELEC a résilié son contrat avec AKILLEE, sa filiale et partenaire. La société l’a notifié, le 4 août dernier, à la start-up, révèle Libération. Le journal souligne que la décision a été prise alors que la Justice saisie dans ce différend, n’a même pas encore rendu son verdict. Vers une contre-attaque d’AKILEE ? Les prochains jours nous édifierons.

En attendant la source relève que dans la lettre de résiliation, signée par le Secrétaire général de SENELEC, Moussa Dièye, il est évoqué une « défaillance grave, avérée et persistante dans l’exécution des engagements contractuels d’AKILEE. »

Ce qui, selon le plaignant, est « constitutif d’une faute justifiant la résiliation du contrat ».

Walf Quotidien, citant des sources sûres, annonçait hier que la société d’Amadou LY a fait bloquer avec succès auprès de certaines banques, les comptes de SENELEC suite aux défauts répétés de paiement pour des services et prestations qui n’ont rien à voir avec le contrat sur les compteurs intelligents.

Ce jour, Libération ajoute que SENELEC a acquis « clandestinement », depuis le 23 avril 2020, 45 000 compteurs intelligents préfabriqués auprès de la société israélienne Powercom LTD, sans appel d’offres. Ce que sa filiale et partenaire, AKILEE, lui proposait avec une économie d’un milliard F CFA.