Sénégalais décédés à l’étranger : Un Collectif saisit la Cour Suprême, ce mardi

Le Collectif pour le Rapatriement des Sénégalais décédés de Covid-19 à l’étranger, s’active pour la levée de la mesure prise par l’État du Sénégal interdisant ce retour. Aussi a-t-il commis un pool d’avocats pour saisir la cour suprême, ce mardi.

Angoisse et souffrance des familles éplorées

« Plusieurs corps de nos compatriotes demeurent bloqués dans des morgues pour une durée encore indéterminée, renforçant chaque jour un peu plus l’angoisse, la souffrance et l’attente interminable des familles », lit-on dans le communiqué parvenu à Senego.

Une requête déposée…

Compte tenu de l’extrême urgence, le Collectif pour le Rapatriement, après plusieurs tentatives vaines auprès des autorités, en lien avec un réseau d’avocats sénégalais de la diaspora (Rafsen), a décidé de soutenir une requête en référé liberté devant la Cour Suprême.

…Auprès de la cour Suprême…

Laquelle requête sera déposée, ce mardi 5 mai 2020. Les requérants sont des familles ayant un corps en attente de rapatriement, des Sénégalais de la diaspora évoluant dans les pays les plus concernés ainsi que des associations dont l’objet est lié à la défense des Sénégalais de l’extérieur.

…Sauvegarder les libertés fondamentales des Sénégalais violées

La démarche auprès de la Cour Suprême vise l’obtention, le plus rapidement possible, de toutes mesures propres à sauvegarder les libertés fondamentales des Sénégalais ainsi violées et l’effectivité du droit de rapatriement des corps des Sénégalais décédés du covid-19, dans le respect des protocoles d’hygiène applicables.

Le réseau d’avocats sénégalais de la diaspora

Les avocats chargés de l’affaire sont  Mes Assane Dioma Ndiaye,  Adnan Yahya,  Maître Amadou Aly Kane (Barreau Sénégal), Maître Issakha Ndiaye (Paris), Maître Alioune Ndiaye (Barreaux de Milan et Madrid) et Maître Papa Djibril Kanré, (Barreau du Québec/Canada)