«Sénégal 2035» en guerre contre les détracteurs du Ministre Mambaye Niang…

Dakarmidi- Les  jeunes  du mouvement «Sénégal 2035» entendent constituer un solide bouclier contre les contempteurs de la femme du Ministre Chef de Cabinet du Président de la République,  Mambaye Niang, Madame Thiamel Ndiadie. Lors d’une conférence de presse, ils insurgent contre les auteurs de ces photos obscènes attribuées à Madame Niang : «La manière de faire de la politique est vraiment  haïssable,  voire abominable au Sénégal.  Comment peut –on publier des photos  aussi indécentes  pour, ensuite, vouloir les attribuer à la femme d’une haute personnalité ? Le jeu favori de ces calomniateurs, délateurs zélés était d’atteindre le mari de Thiamel Ndiadie, en l’occurrence, le Ministre Mambaye Niang.  Ils ont été manipulés pour accomplir cette sale besogne. C’est vraiment malhonnête de la part de  leurs auteurs. Qu’ils cessent de se voiler donc la face. Leur  entreprise destructrice ne peut, nullement, prospérer », a dit, avec rage, l’un d’eux qui, de poursuivre : «Il est grand temps d’assainir la politique. Ces affaires non conventionnelles souvent agités par des adeptes de la politique politicienne salissent leurs auteurs. Madame Niang, éminente intellectuelle, travaille dans le privé.Elle ne mérite pas ces animosités vipérines. Sa seule faute, c’est son engagement à vouloir accompagner son mari sur le terrain de l’action utile.  Les femmes des responsables politiques doivent être épargnées des coups bas de la politique. Par delà, Madame Niang, nous voulons parer à d’éventuelles victimes. Que cessent alors ces basses manœuvres( dernièrement,on lui avait présentée comme distributrice automatique de billets de banques) car ceux qui se cachent derrière cette affaire sont clairement identifiés et leurs noms seront dévoilés au grand public, prochainement.»

Rappelons que le  site «Leuk Daour»  a, récemment, publié des photos intimes présentées comme la femme du Ministre Chef de Cabinet du Président de la République Mambaye Niang. Ainsi, le quotidien «L’As» a parlé de ces photos intimes en faisant le compte-rendu du procès d’Abdel Kader Bâ poursuivi pour associations de malfaiteurs, extorsion de fonds, collecte de données à caractère personnel et complicité. En réalité, il s’agit d’une méprise. L’avocate de Mme Niang née Thiamel Ndiadie, Me Ramatoulaye Ba Bathily, a joint au téléphone «L’As», pour préciser que les photos intimes dont on a fait état, concernent un autre prévenu. L’avocate estime qu’il n’y a jamais eu des photos intimes publiées de la femme de Mame Mbaye Niang sur la toile. Me Ba Bathily ajoute que sa cliente n’a jamais eu des photos nues retrouvées sur le net.