Santé : Lancement, ce mercredi, de la campagne de distribution de médicaments contre les Maladies tropicales négligées

Dakarmidi  – Avec l’aide de Dieu, nous allons prochainement entamer une campagne de distribution de médicaments contre les Maladies tropicales négligées (Mtn) prévue du 16 au 20 décembre. 4 Mtn sont concernées. Il s’agit de la Bilharziose, des géohelminthiases, de la Filariose lymphatique, de l’Onchocercose.

Parmi les 14 régions du Sénégal, 12 sont concernées par cette campagne qui va entrer dans sa phase active, a annoncé ce lundi 14 décembre 2020 M. Sy, le coordonnateur national du Programme d’élimination de l’onchocercose, au cours d’une rencontre avec la presse.

Venu représenter la coordinatrice des Mtn, il a relevé que seules les régions de Dakar et Sédhiou ne sont pas concernées par cette future campagne. Et que chaque région a, concernant les Mtn, ses spécificités. ‘’Nous avons deux régions qui ne sont pas concernées par cette campagne : Dakar et Sédhiou qui ne sont plus endémiques à ces Mtn. La région de Thiès, quant à elle, sort également du lot, parmi les 14 ciblées par cette dite campagne de distribution des médicaments. Pour cause, un suivi-évaluation fait dans ladite région (Thiès), au mois de novembre dernier, a relevé que 5 de ces districts ne sont plus concernés par cette campagne. Ce sont les districts de Thiès, Joal, Thiadiaye, Tivaouane, Mbour, a précisé M. Sy.

Pour la réussite de cette campagne, le respect des mesures barrières contre la Covid-19, n’a pas été occulté. Le coordonnateur national du Programme d’élimination de l’onchocercose rassure : ‘’Nous sommes dans le contexte de la pandémie de la Covid-19. Nous avons, d’abord, renforcé la communication. Il ne faudrait pas juste avoir la disponibilité du médicament, encore faudrait-il que les gens les utilisent. Nous avons donc, des directives, dans le cadre général même, de la lutte contre la pandémie, au niveau du pays. Et les conseils d’usage, en terme de prévention contre la Covid-19 sont intégrés dans ce qu’on appelle la procédure opérationnelle normalisée que nous avons élaborée et partagée avec tous les partenaires, les techniciens et le Comité (national) de gestion des épidémies (Cnge).

Par rapport à cette campagne, au-delà des paquets de communication, des réunions ont été initiées au plan opérationnel, a confié M. Sy. Celui-ci, dit avoir eu à préparer, avec ses collaborateurs, des équipements qui permettront une barrière physique notamment les masques et les gels. ‘’Tous ces outils sont déjà sur place au niveau des sites concernés. Ce qui est important c’est (de) davantage sensibiliser sur la prévention et qu’il n’y a pas de doute par rapport à cette campagne. Toutes les dispositions ont été déjà prises ; il reste maintenant à renforcer ce qui a été fait. Et comme la pandémie est toujours là et qu’en tout état de cause, comme c’est une activité communautaire, nous avons vraiment pris nos dispositions avec des masques et des kits d’hygiène’’.