Saisie de médicaments contrefaits à Touba : Comment Bara Sylla protégé par son marabout a été arrêté ?

Dakarmidi – Bara Sylla, un des cerveaux impliqués dans l’affaire de saisie de médicament contrefaits à Touba Belel, est tombé avant-hier, à Ponty, après cinq heures de filature entre la cité religieuse et Dakar. Jusque là, les gendarmes n’avaient appréhendé que Mamadou Woury Diallo, un ressortissant guinéen qui conduisait un des deux camions qui transportaient la marchandise prohibée. L’autre chauffeur était en fuite. Mais l’enquête a permis de découvrir que les médicaments étaient destinés à un entrepôt appartenant à Bara Sylla, riche homme d’affaire établi à Touba.

Sachant que les limiers sont à ses trousses, Bara Sylla a trouvé refuge chez son marabout, un grand dignitaire de la cité religieuse. Les Gendarmes qui savaient qu’il était dans le domicile avaient mis la maison sous surveillance. Une patience qui a été payante avant-hier puisque le marabout a tenté d’exfiltrer son talibé vers les coups de 6 heures du matin.

Les enquêteurs qui suivaient de loin la scène ont préféré coordonner avec Dakar afin de mettre en place un dispositif. C’est vers les coups de 9 heures que Bara Sylla a été alpagué dans la circulation sur l’avenue Ponty.

Selon les informations de Libération, l’enquête a attesté que Bara Sylla avait, avec la complicité d’autres personnalités, investi 500 millions Fcfa dans l’opération qui devait rapporter le double. Des sources autorisées renseignent qu’il s’agit exactement de 40 tonnes de médicaments impropres à la consommation qui avaient quitté la Guinée Conakry avec de faux papiers.

Toutefois, les mêmes interlocuteurs renseignent que le procureur de Diourbel et le Doyen des juges, en charge de l’instruction, ont effectué une descente sur les lieux pour constater de visu que la cargaison était composée entre autres d’une tonne de… viagra.

Le parquet a requis trois mandats d’arrêt internationaux que le juge d’instruction s’apprête à lancer.

La Rédaction