Sadio Mané: «Je me battrai jusqu’au bout pour le Ballon d’Or»

Dakarmidi-RFI: Sadio Mané, quel but samedi face à Aston Villa ! (Ndlr : le Sénégalais avait marqué à la 94e minute pour donner la victoire à Liverpool, 2-1, lors de la 11ee journée de Premier League).

Sadio Mané: Merci ! Ce n’était vraiment pas évident. On a été menés 1-0. Je crois qu’en première mi-temps, on n’a pas joué comme il fallait et on a été punis. On est revenu en deuxième mi-temps. On a poussé ensemble, on s’est créé pas mal d’occasions et on a marqué deux buts. Même si ce n’était pas notre meilleure performance, je crois qu’on méritait les trois points.

Et quel début de saison pour vous aussi, avec déjà sept buts Premier League…

C’est pas mal oui ! (Rires) J’essaye de donner le meilleur tous les jours, que ce soit à l’entraînement ou en match, pour pouvoir aider mon équipe. Je suis là et je vais essayer de continuer à marquer plus de buts et donner plus de passes décisives à mes coéquipiers.

« Si des choses ne vont pas bien avec Salah, on se les dit »

Vous faites un tel début de saison alors que vous avez eu très peu de vacances. Avec la CAN, vous vous êtes très peu reposé…

Oui, je n’ai pas eu beaucoup de repos. Mais vous savez, des fois, la fatigue, c’est dans la tête. Psychologiquement, je ne me fais pas de souci. Tant que je peux aider mon club ou ma sélection à progresser.

Il y a un peu plus de trois ans, certains supporters de Liverpool n’étaient pas pour votre arrivée. Aujourd’hui, tous vous ont adopté ?

Au début, ce n’était pas évident, c’est vrai, mais depuis mon arrivée dans cette ville, je me sens comme chez moi. Les supporters me manifestent leur sympathie et j’essaie de le leur rendre sur le terrain.

Qu’en est-il de votre complicité avec vos coéquipiers, avec votre entraîneur Jürgen Klopp ?

Il est évident que l’on doit être complices. Nous venons de passer trois, quatre ans ensemble. On se connaît bien, on s’entraide en se rectifiant tous les jours. Le coach est comme « mon papa ». Il intervient même dans ma vie privée. Ça me plaît, il a sa façon de tirer le meilleur de chacun. C’est un vrai coach.

 

Avec Galsenfoot

Laisser un commentaire