Saccage de la cathédrale de Kaolack: Les autorités invités à prendre leurs responsabilités

L’abbé Raphael Ndiaye, le curé de la paroisse de la cathédrale de Kaolack (centre), invite les autorités à prendre leurs responsabilités pour éviter le retour d’un individu qui s’est signalé ces derniers jours par le saccage répété de ce lieu de culte.

« Nous invitons les parents à participer à la maîtrise de cet individu dangereux pour la société », a dit le curé dans un entretien avec des journalistes, avant d’en appeler à « l’autorité afin d’éviter que de tels faits marqués par une violence inouïe ne se reproduisent ».

Revenant sur les faits, il signale qu’un individu « s’est introduit dans l’enceinte de l’Eglise le 16 octobre dernier et les jours suivants, profanant le lieu de culte où il a causé des dégâts considérables qui peuvent blesser la sensibilité de tout un chacun ».
Selon l’Aps, l’homme qui ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales a été appréhendé par la police alertée par les autorités de l’Eglise, mais il est sitôt revenu après avoir été envoyé à Dakar pour un examen de son état mental.
« Il parait que la famille a posé le problème de sa prise en charge qu’elle ne pouvait assurer expliquant son retour à Kaolack où il est revenu à l’Eglise pour y vandaliser des objets sacrés », a rapporté le curé.
Il a été maîtrisé par le personnel trouvé sur place qui l’a mis à la disposition de la police, a expliqué le religieux, selon qui ’’cet individu qui pourrait s’attaquer à des innocents, proférait des propos hostiles à l’Eglise’’.
La rédaction