Réunion de la commission politique du dialogue national: la libération de Guy Marius Sagna débattue pour la première fois

L’activiste Guy Marius Sagna a été l’absent le plus présent à la réunion jeudi de la commission politique du dialogue national. Son dossier, sur la table du Doyen des Juges près du Tribunal de Grande instance de Dakar, a été plaidé par le pôle de l’opposition pour enfin obtenir sa libération.

Selon Déthié Faye, les questions de libération de Guy Marius Sagna, de restriction des droits civiques et politiques de Karim Wade et Khalifa Sall, entre autres, ne doivent pas pour autant être abordées sous l’angle des affaires personnelles. Mais discuter de façon générale pour régler la forte tension qui prévaut actuellement dans l’espace politique.

« Tous ces points entrent dans le cadre de la décrispation de l’espace politique. Et nous allons vers le réexamen de toutes ces questions et tout le monde à accepter d’aller vers la décrispation. Nous allons travailler sans viser une personne », explique-t-il.

Benoit Sambou du pôle de la majorité aborde dans le même sens. « La commission recommande que tous les mesures soient prises allant dans le sens de la décrispation de l’espace politique. Cette mesure, selon lui, interpelle tout le monde. Le pouvoir, l’opposition, comme la société civile, chacun doit jouer sa partition pour aller à cette décrispation de l’espace politique, où tout le monde trouvera son compte.