Rétablissement de la peine de mort au Sénégal, Mimi Touré dit niet

Dakarmidi – Aminata Touré, envoyée spéciale du président de la République n’est pas du même avis que ceux qui défendent le rétablissement de la peine de mort au Sénégal. Selon Mimi Touré, la solution à la recrudescence des crimes est à retrouver ailleurs, dans le renforcement du dispositif de sécurité, la culture de la paix et la révision des valeurs sociales. Voilà pourquoi à la place de la sentence radicale des défenseurs du rétablissement de la peine de mort au Sénégal, elle propose autre chose :

« À chaque fois qu’il y a mort d’homme, il y a beaucoup de douleur, de peine et d’émotion, reconnait Mimi Touré qui tout de même, affirme être une militante de l’abolition définitive de la peine de mort, parce que « je considère que seul Dieu a ce privilège. Je pense qu’on a atteint un niveau de civilisation où on a dépassé la loi du Talion, ‘’Œil pour œil, dent pour dent’’. N’oublions pas que nous avons deux compatriotes qui risquent la peine de mort et nous avons fait des appels à la clémence. »