Réponse de la coalition Madické 2019 à Cheikh Cissé (Moustapha Coundoul)

Dans son extrait de propos, paru dans un site en ligne, Cheikh Cissé, Président du Mouvement Defar Sunu Rew se dit très surpris d’entendre le nom de Madické NIANG, figurer sur la liste provisoire des candidats pour l’élection présidentielle du 24 Février 2019. C’est le monde à l’envers.
Nous reprenons ici les propos de ce même Cheikh Cissé, tenus récemment en Octobre 2018, lors de l’assemblée générale de son mouvement. « Ceux qui ignorent la popularité de Madické NIANG à Touba, n’ont pas de vision, car il a appuyé l’ancien président Abdoulaye Wade dans toutes ses réalisations. A cet effet, si le « pape du sopi » y est puissant, c’est grâce à notre leader, parce que c’est un disciple de Serigne Saliou Mbacké et la population est derrière lui. Ainsi, nous y triompherons, le 24 février. »
Son mouvement, n’en est pas un en réalité, et pourrait être assimilé à une association de malfaiteurs. Mais sa position ne nous surprend guère, car en effet ce Monsieur a été démasqué et remis à sa place pour avoir présenté des fiches de parrainages non conformes .N’eussent été l’efficacité et la performance du dispositif mis en place dans les opérations de parrainage, sa tentative d’escroquerie n’aurait pas été découverte et mise à nu.
Ce même Cheikh Cissé (pour ne pas dire « PATIN LE MYTHO ») s’est présenté à maintes reprises au Quartier Général de la coalition « Madické 2019 », sollicitant une rencontre avec le Président Madické NIANG, pour soit disant présenter des projets de massification. Mais aucune suite n’a été donnée à ses demandes car ses intentions ont été vite démasquées.
Nous comprenons donc toute la frustration de ce jeune mercenaire, qui en réalité est en mission commandée, et lui rappelons que l’on peut bien gagner sa vie en travaillant à la sueur de son front. Ces pratiques mercantilistes ne sauraient prospérer cher ami et il ne faut jamais marchander ses convictions. « KOU SA GUEMINE DI NACC, DO WAKH MOUK DIAM ».