Rapport de HRW: Plus de 160 cas de viol recensés entre Dakar, Sedhiou…

Dakarmidi – Dans son rapport de 98 pages, intitulé « Ce n’est pas normal », Human Right Watch a révélé que plus de 160 filles sont victimes d’harcèlement à l’école de la part de leurs enseignants. Cette situation est à l’origine, selon Elin Martinez chercheur au sein de la division « Droit des enfants », de la décision de certaines d’entre elles de tout simplement tourner le dos à l’école.

« Dans certaines écoles, il y a des enseignants ou des surveillants qui exploitent ou harcèlent parfois ces élèves ».Selon Elin Martinez, ces dernières n’ayant souvent pas de possibilité de recours, abandonnent les cours renforçant le nom nombre de filles qui quittent prématurément l’école.

Dans les régions de Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Dakar, les études qui s’y sont consacrées ont révélé que les grossesses précoces font rage dans ces parties du Sénégal. Mais, ces chiffres mis en exergues par l’organisation ne sont pas exhaustives.

A en croire PressAfrik, c’est pourquoi elle invite les autorités étatiques à effectuer des études poussées pour avoir une idée exacte de la situation qui prévaut au Sénégal concernant ces violences exercées sur les jeunes filles en milieu scolaire.

La rédaction