Randonnée du HCR : 4 et 8 Km dans la peau d’un réfugié Pour soutenir la cause des réfugiés et sensibiliser l’opinion sur leurs souffrances, le Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) organise dans chaque pays africain une randonnée pédestre dénommée « Un pas pour la sécurité ». C’était le tour du Sénégal, ce samedi. Au départ du Monument de la Renaissance, les randonneurs ont parcouru la Corniche Ouest. Les uns ont fait 4 kilomètres, les autres 8. L’objectif c’était de permettre aux participants d’avoir une idée des souffrances et des angoisses des réfugiés, qui sont confrontés à la fatigue physique et mentale, à la faim et à l’incertitude d’un horizon flou. Bref, il était question de se mettre dans la peau d’un réfugié. Le HCR a réussi le pari de la mobilisation. La foule de randonneurs était compacte et diverse. Il y avait des hommes et des femmes, des jeunes et des vieux, des célébrités et des anonymes, plusieurs nationalités étaient côte à côte, près de… quelques (vrais) réfugiés.