QuesTekki 66: Mamadou L. Diallo propose l’audit du Port et s’interroge sur la propriété réelle de Petro-tim

Dakarmidi – Pour le « Questekki » numéro 66 du mardi 31 octobre 2017, Mamadou Lamine Diallo met en gras le rapport 2015 de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) dans son premier dossier et dans le second, le Port autonome de Dakar et la gestion très floue de l’ancien Directeur général, Cheikh Kanté…

Dossier Ressources Naturelles : Rapports ITIE, propriété réelle et Petro-tim
Le rapport ITIE 2015 nous informe qu’une étude sur la conformité légale des permis délivrés en 2015 a été menée parallèlement au travail de rapprochement des flux de revenus entre l’Etat et les firmes minières et pétrolières.
L’ITIE aurait dû faire l’étude sur les années (2012 – 2015) et traiter notamment de l’affaire Petrotim et Timis Corporation. Au demeurant il y a bien eu un rapport de l’IGE sur le dossier Petrotim.
Conformément à ses engagements, on attend le nouveau ministre sur la propriété réelle de Petro-tim, Timis Corporation et les liens entre Franck Timis et son facteur, le DG de la CDC.

Dossier Nouveau : Il est temps d’auditer le PAD
En 2013, constatée par la LFR du 31 décembre 2013, le gouvernement a encaissé plus de vingt-quatre milliards (24 600 355 37 francs) au titre de la redevance de cession versée par la société Dubaï Port. Cet argent, présenté comme relevant de la traque des biens mal acquis, aurait servi à la construction du Centre de Conférence de Diamniadio, l’équipement de la sureté nationale, etc.

Plus tard, le Ministre de l’Economie envoie une lettre au DG pour reconnaitre que ce montant est une dette vis-à-vis du PAD. Ainsi, le PAD a pu inscrire ce montant dans son compte de résultat pour cacher son déficit.
Telle est la stricte vérité dans cette affaire.

Le PAD est l’entreprise la plus importante du pays. Par ailleurs, il est surprenant que l’ITIE ait omis de se prononcer sur l’affaire NECOTRANS qui frappe le secteur minier. Il est donc temps, au vu de tout se qui passe dans cette société, que les corps de contrôle soient envoyés au Port Autonome de Dakar, au nom de la « gouvernance vertueuse » de Macky Sall. Œuvre de salut public !
@mld2019