Pudc: Le lancement de la phase 2 prévue à Ziguinchor en Décembre

Dakarmidi – Macky Sall, le chef de l’Etat, va lancer, en décembre prochain, la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), a annoncé hier, lundi 13 août 2018 à Ziguinchor le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne.
« L’Etat du Sénégal mise beaucoup sur la Casamance. La deuxième phase du PUDC sera lancée ici à Ziguinchor par le chef de l’Etat lui-même, en décembre prochain. Cela permettra de venir en complément des projets qui se déroulent dans la zone sud du pays », a notamment déclaré M. Dionne.
Mahammed Boun Abdallah Dionne en a fait l’annonce à Ziguinchor où il s’est rendu ce lundi pour visiter le site du marché Tillène, ravagé par un incendie, et « constater de visu » l’ampleur des dégâts.

Il était accompagné du ministre du Commerce, Alioune Sarr, du ministre en charge du suivi du PUDC, Souleymane Jules Diop, du président de la Commission nationale du dialogue des territoires (CNDT), Benoit Sambou, de députés et de plusieurs élus locaux.

A sa descente d’avion, le Premier ministre a été accueilli par les ministres Aminata Angélique Manga (Microfinance) et Pape Gorgui Ndong (Jeunesse) qui étaient déjà sur place depuis dimanche, ainsi que par les autorités administratives et les élus locaux.
Selon l’Aps, le chef du gouvernement a aussi annoncé la construction du deuxième pont de Ziguinchor. « Le budget est déjà mobilisé. Bientôt, nous allons démarrer les travaux pour la réalisation de cet ouvrage », a-t-il assuré.
Il a aussi déclaré dans la foulé que ‘’les financements sont en train d’être bouclés pour la réhabilitation du barrage d’Affignam, en vue d’augmenter la capacité rizicole de la région de Ziguinchor’’.
Un incendie s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi au marché Tillène de Ziguinchor (sud), calcinant presque toutes les cantines et tables en cette veille des fêtes d’assomption (le 15 août) et de la Tabaski ou Aïd el-Adha (22 août).
Le marché Tillène, l’un des plus importants à Ziguinchor, est « complètement » réduit en cendres par cet incendie qui a débuté vers 2 heures du matin et dont les flammes ne se sont éteintes que vers 9 heures, malgré l’intervention du Groupement national des sapeurs-pompiers. L’origine du sinistre reste inconnue.
La rédaction