Prodac: Le temps de la justice, n’est pas le temps de la politique

Face aux demandes répétitives des acteurs politiques de notre cher pays le sénégal sur l’affaire dite Prodac avec en ligne de mire le Ministre Mambaye Niang, nous devons au devoir de laisser à la justice ses prérogatives républicaines, dans un contexte oû elle a toujours refusé de trêve face à ses responsabilités dans plusieurs dossiers tels que les détournements de deniers publics dans l’affaire de karim Wade ( 138 Milliards ) , de khalifa Sall ( 5 Milliards ) entre autre dossiers encore en cours . Et pourtant la justice continue son chemin et son agenda sans aucune pression politique.
Les politiciens sont bien dans leurs rôles et cela de bonne guère. Mais la justice a son temps , et elle n’a pas de trêve même pour les besoins préélectoraux. Aujourd’hui nous sommes condamnés à faire confiance à notre justice qui est le socle de la stabilité sociale, et autrement serait trahir nos convictions républicaines car le temps de la justice , n’a jamais été le temps de la politique, et il ne le sera jamais dans aucun pays de droit.
Le débat politique devrait en réalité se focaliser sur l’économie et les exigences de l’heure .
Le Président
Abdoulaye Mamadou Guissé
Parti MCSS/Fulla ak Fayda
contactmcss@yahoo.com