Présidentielle 2019 – Contribution : Ansoumana DIONE appelle le Président Macky SALL à arrêter cette présidentielle.

Dakarmidi- Ansoumana DIONE ne votera pas ce dimanche. Le leader de Jaamu Askan wi, le Serviteur du Peuple, jusqu’ici, candidat à la candidature pour la présidentielle de 2019, est formel. Pour lui, toute personne qui ira aux urnes ce dimanche 24 février, pour y faire quoi que ce soit, commettra un grave délit de complicité de violation des droits de l’homme. Au début, ils étaient, au total, 27 candidats à la candidature à avoir piétiner l’article 27 de la Constitution du Sénégal, en déposant leurs dossiers au Conseil Constitutionnel. Dans quelques heures, si l’on y prend garde, ils seront des millions de citoyens à marcher sur notre Charte Nationale, telles des personnes ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales, pour tenter de mettre fin ou de conserver un règne dont Seul le Bon Dieu en détient la capacité. Si seuls les grands hommes ou les grandes nations savent reconnaître leurs erreurs, alors, pourquoi ne devons-nous pas nous arrêter, même en cette veille de présidentielle, sachant que cette loi sur le parrainage ne doit aucunement être une base légale, pour choisir un Président de la République. Attention, le chef de l’Etat Macky SALL peut bel et bien éviter à notre pays, et c’est encore possible, une catastrophe d’élire un Président de la République, avec une loi dont l’inconstitutionnalité ne fait plus l’objet d’aucun doute. Nous ne sommes pas des animaux, pour ne pas accepter de regarder notre erreur qui est humaine, pour la corriger. Un linge sale ne se lave-t-il pas en famille ? Le Sénégal n’est-il pas plus important que cette présidentielle inconstitutionnelle ? Soyons sages.

Rufisque, le 23 février 2019,
Ansoumana DIONE, Jaamu Askan wi, le Serviteur du Peuple,