Présidence de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA) : El Hadji Amadou Dia Ba retire sa candidature

Dakarmidi – Après avoir annoncé sa candidature à la présidence de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA) le 4 décembre passé, le médaillé d’argent des Jeux olympiques de Séoul, El Hadji Amadou Dia Ba a fait part de sa décision de se retirer. C’est à travers un communiqué parvenu à l’APS que l’annonce a été faite.

« Après avoir analysé la situation, consulté les membres du Collectif, j’ai pris la décision de retirer ma candidature au poste de président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme », indique le communiqué.

Pour le directeur du Centre régional d’athlétisme de Dakar (CRD) de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), « cette élection risque de déchirer davantage la famille de l’athlétisme. Or, elle avait plus besoin de consensus fort pour que notre discipline retrouve son lustre d’antan après avoir touché le fond », souligne le communiqué.

Avec le Collectif, le médaillé d’argent du 400m haies, a indiqué en décidant de déposer sa candidature, il voulait mettre son entregent, son expérience, ses « capacités managériales au service de notre athlétisme. Et c’est pourquoi, il dit avoir pendant plus de deux années, avoir sillonné le pays de fond en comble pour faire un diagnostic sans complaisance de la situation de l’athlétisme », est-il écrit.

Après avoir décidé de se retirer, il dit souhaiter bonne chance à ceux qui se retrouveront au sein de l’instance dirigeante.

Trois candidats avaient fait acte de candidature à la présidence de la FSA, en plus de Dia Ba, il y a le 1er vice-président de la FSA, Sara Oualy, actuel président du club de l’AS Douanes et le double champion du monde militaire du 800 et 1500m, Cheikh Boye.