Pour se positionner en tant que Directeur de campagne : Le PM réinstalle la guéguerre dans le camp présidentielle à Kaolack

Dakarmidi- Du jamais vu de mémoire de leader politique du Saloum. Au moment où l’ensemble des responsables politiques de la mouvance présidentielle de Kaolack fait d’énorme effort pour se retrouver autour de l’essentiel-la réélection du Président de la République, Macky Sall au premier tour- le Premier ministre replonge la capitale du Saloum dans la zizanie.

Comment comprendre à ce niveau de responsabilité, Abdalah Boune Dionne, faisant dans le nihilisme, comme un opposant au pouvoir, envoie aux oubliettes toutes les performances réalisées par les leaders, vrais aperistes de Kaolack, de 2012 à nos jours. En déclarant, de manière péremptoire, que depuis la patriarche Waldiodio Ndiaye, « seul Baye Ciss a réussi une mobilisation aussi impressionnante que celle de ce samedi », le Premier ministre, qui ne fait que gesticuler pour capter la Directoire de Campagne du Président de la République, a totalement manqué de respect aux responsables aperistes qui ont gagné avec Macky Sall, la présidentielle de 2012 et les législatives au moment où lui, il se la coulait douce en France. Mieux, Waldiodio Ndiaye, n’a jamais fait cavalier seul. Il ne faut pas déformer l’histoire. Waldiodio avait consulté et impliqué tous les partisans du Chef de l’Etat d’alors. Alors qu’aujourd’hui, Bass Ciss, qui déclare à qui veut l’entendre que la présidentielle de 2019 ne l’intéresse pas autant que sa candidature à la Mairie de Kaolack, est bizarrement soutenu, dans sa démarche en solo, par le Premier ministre, Boune Dionne. Mais, il doit savoir, même s’il est profane en politique, qu’avant de prétendre à un mandat municipal, il faut d’abord réélire le Président, Macky Sall.

 

Abdoulaye Khouma

COJER – KAOLACK